Savoir diabète

Technique d’injection correcte

L’insuline doit être injectée dans le tissu adipeux sous-cutané

 

  Peau

  Tissu adipeux sous-cutané

  Muscle

Pour bien maîtriser l’action de l’insuline, il est important de l’injecter dans le tissu adipeux sous-cutané (injection sous-cutanée) et non dans le muscle. L’injection de l’insuline dans le muscle peut entraîner une hypoglycémie grave.

  Injecter l’insuline dans le tissu adipeux sous-cutané
  Ne pas injecter l’insuline dans le muscle

Large choix de longueurs d’aiguille - Pour répondre à vos besoins personnels1

  • On observe une forte tendance à l’utilisation d’aiguilles pour stylo injecteur plus courtes et plus fines.
  • Les injections effectuées avec des aiguilles pour stylo courtes permettent une administration fiable de l’insuline dans le tissu adipeux sous-cutané (injection sous-cutanée) et simplifient la technique d’injection.
  • L’épaisseur de la peau (derme et épiderme) est rarement supérieure à 3 mm, indépendamment de l’IMC (indice de masse corporelle).
  • Il est important de choisir la longueur d’aiguille appropriée qui sera déterminée au début de votre traitement par stylo injecteur, après entente avec le médecin.
  • En général, le traitement est plutôt initié avec des aiguilles pour stylos courtes.
  • Le choix de la technique d’injection en association avec la longueur d’aiguille appropriée permet d’éviter une injection indésirable dans le muscle.

Technique d’injection correcte avec diverses longueurs d’aiguille

Avec des longueurs d’aiguille de 4 mm
Tenez l’aiguille verticalement à 90°, sans pli cutané (chez certains enfants, les adultes très minces et lors de l’injection dans la cuisse, la formation d’un pli cutané peut s’avérer nécessaire).

Avec des longueurs d’aiguille de 6 mm et 8 mm
Injection à 90° avec pli cutané ou à 45° sans pli cutané.

 

Formation correcte d’un pli cutané

  • Formez le pli cutané à l’aide du pouce et de l’index (éventuellement aussi à l’aide du majeur).
  • Tenez le pli cutané de manière décontractée et lâche. Ne le pressez pas au point de ressentir une douleur ou que votre peau devienne blanche.
  • Si vous utilisez tous les doigts, le risque de soulever les muscles, en plus du tissu adipeux sous-cutané, est plus élevé. Cela peut entraîner une injection intramusculaire indésirable.

1 Les informations contenues dans cette brochure sont fournies à titre de recommandations et ne doivent en aucun cas être considérées comme pouvant se substituer aux conseils ou au tr aitement d’un médecin formé ou d’un conseiller en diabète.