Diabetes Knowledge

Technique d’injection correcte

Injecter l’insuline dans le tissu adipeux sous-cutané

 

  Peau

  Tissu adipeux sous-cutané

  Muscle

Pour bien prévoir l’action de l’insuline, il est important de l’injecter dans le tissu adipeux sous-cutané (injection sous-cutanée) et non dans le muscle. L’injection de l’insuline dans le muscle peut entraîner une hypoglycémie grave.

  Injecter l’insuline dans le tissu adipeux sous-cutané
  Ne pas injecter l’insuline dans le muscle

Longueurs d’aiguilles appropriées – Primordial pour une injection correcte

  • Les injections effectuées avec des aiguilles pour stylos très courtes (4 et 6 mm) permettent une administration fiable de l’insuline dans le tissu adipeux sous-cutané (injection sous-cutanée).
  • Il est important de choisir la longueur d’aiguille appropriée qui sera déterminée au début de votre traitement par stylo injecteur, après entente avec le médecin.
  • Le choix de la technique d’injection en association avec la longueur d’aiguille appropriée permet d’éviter une injection indésirable dans le muscle.

En général, les longueurs d’aiguille suivantes sont recommandées:

  • Enfants et adolescents
    Longueurs d’aiguille de 4 ou 6 mm
  • Adultes
    Longueurs de 4, 6 ou 8 mm
    En général, le traitement est plutôt initié avec des aiguilles pour stylos plus courtes.

Technique d’injection correcte avec diverses longueurs d’aiguille

Avec des longueurs d’aiguille de 4 mm
Tenez l’aiguille verticalement à 90°, sans pli cutané (chez les enfants, les adultes très minces et lors de l’injection dans la cuisse, la formation d’un pli cutané peut s’avérer nécessaire).

Avec des longueurs d’aiguille de 6 et 8 mm
Injection à 90° avec pli cutané ou à 45° sans pli cutané.

 

Formation correcte d’un pli cutané

  • Formez le pli cutané à l’aide du pouce et de l’index (éventuellement aussi à l’aide du majeur).
  • Tenez le pli cutané de manière décontractée et lâche. Ne le pressez pas au point de ressentir une douleur ou que votre peau devienne blanche.
  • Si vous utilisez tous les doigts, le risque de soulever les muscles, en plus du tissu adipeux sous-cutané, est grand. Cela peut entraîner une injection intramusculaire indésirable.